Fondez futé

Blog

Grâce au nombreux entretiens passés avec des entrepreneurs, nos juristes, agents fiduciaires et conseillers savent quels sont les problèmes qui vous préoccupent. Vous trouverez les réponses aux questions les plus fréquentes sur notre blog.
Naviguez à travers les différents thèmes grâce au classement par catégories.

La Libra, monnaie de Facebook, demande à être approuvée comme système de paiement

La Libra, la crypto-monnaie que l’on croyait quasiment morte, a demandé à la FINMA l’autorisation d’être agréée en tant que système de paiement. Toutefois, les projets présentés quant à la manière dont cette monnaie mondiale devrait être structurée diffèrent grandement de la première proposition.

En juin 2019, un groupe de sociétés, dont le géant des médias sociaux Facebook, a introduit la monnaie numérique Libra. Le projet Libra a rencontré une forte résistance de la part des instances de régulation et des politiciens, qui craignaient pour la politique monétaire et la protection des données. De ce fait, il y a eu une longue période de silence autour de la Libra Association. Les initiateurs de la Libra ont désormais demandé à l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) une autorisation pour opérer en tant que système de paiement.

Initialement conçu comme une monnaie mondiale

À l’origine, la Libra, monnaie mondiale numérique, devait être lancée uniquement sous la forme d’un « Stablecoin ». La valeur de la Libra aurait été liée à un ensemble de monnaies, c’est-à-dire à un certain nombre de monnaies nationales sélectionnées. La Libra aurait donc connu des fluctuations de valeur beaucoup plus faibles que d’autres crypto-monnaies (par exemple le Bitcoin). Le concept a rencontré une résistance considérable dans le monde entier, car les gouvernements et les banques centrales craignaient que le monopole des États sur les capitaux ne disparaisse. Si la Libra s’était rapidement imposée comme moyen de paiement, une grande partie des transactions monétaires dans le monde aurait été effectuée au moyen de la crypto-monnaie, remplaçant ainsi virtuellement les monnaies nationales.

Projets fortement ajustés

Afin d’apaiser cette inquiétude, la Libra Association a aujourd’hui décidé d’émettre des « Single-Currency-Stablecoins ». Il est prévu d’émettre des Libras spécifiques à chaque pays, dont la valeur est liée à la monnaie nationale et aux obligations d’État respectives.  Ce système garantit le maintien de la valeur de la monnaie du pays. Si la Libra devait par exemple gagner en popularité en Suisse, cela n’aurait pas d’impact direct sur la force du franc suisse et sur la politique monétaire de la BNS.

Libra – Quo vadis?

La Libra Association coopère non seulement dans la conception de la monnaie numérique, mais aussi dans la conception de la blockchain sous-jacente. Contrairement au plan initial, il n’est pas prévu de créer un réseau exempt de tout contrôle. Au contraire, seuls les acteurs autorisés devraient avoir le droit de vérifier les transactions sur la blockchain. La raison de ce changement est la crainte que des acteurs déloyaux puissent influencer en leur faveur un réseau. Malgré ces ajustements considérables, certaines questions restent sans réponse en matière de réglementation.

La FINMA a annoncé qu’elle allait désormais examiner la demande reçue par la Libra Association. Étant donné la nature internationale du projet Libra et la coopération nécessaire avec les autorités monétaires étrangères et les banques nationales, ce processus devrait prendre un certain temps.

» Se lancer, créer son entreprise » Rédiger son Business plan

Vous envisagez de créer votre propre entreprise? STARTUPS.CH est le leader dans le domaine de la création d’entreprises en ligne. Nous mettons à disposition des nouveaux fondateurs des conseils personnalisés, ainsi qu’une plateforme de création d’entreprises en ligne professionnelle.

Apprenez en plus ici au sujet des 6 raisons pour lesquelles vous devriez fonder votre entreprise par le biais de STARTUPS.CH.

Nouveau commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *